Cadet Rousset a trois maisons

En venant cette semaine à Limoges, Alain Rousset avait le bourdon. Si, si c’est même lui qui l’a dit. La réunion du 23 mars 2018 s’appelait pourtant « réveille-toi » et il est vrai qu’en regardant le résumé qu’en faisait France 3 on avait plutôt envie de rester sous la couette.
Ah! excuse-nous Alain de ne pas venir égayer ces réunions, mais vois-tu, un rassemblement de gens assis qui attendent des aides publiques pour s’acheter un réveil : ça nous déprime aussi.

 

Parlons investissement :

Heureusement c’est Alain Rodet qui nous a sorti du lit. Apparemment il était là pour nous dire que le stade de foot de Beaublanc, à Limoges était un chef d’œuvre : son chef d’œuvre !
Certes, Le vieux monsieur qui nous parlait dans ce reportage, avait au moins le mérite d’être encore debout.
Puis soudain nos yeux se sont écarquillés : En fait, on était en train de regarder un farfadet qui s’extasiait devant une panière à linge géante à 65 millions d’euros. On s’est dit qu’il était tant d’aller se recoucher.

Eh s’il vous plaît, ne nous réveillez plus!