cartes déblais remblais

cartes de Poitiers à Limoges

version pdf :cliquez sur le lien suivant déblais remblais 2010

google maps de limoges à vaulry :

Afficher déblais remblais sur une carte plus grande
——–
DERNIÈRES CARTES : recueillies par l’association chaptelat-citoyens

—————————————-
cartes de Mazauran à saint Jouvent. Les cartes sont disponibles dans les mairies des communes impactées.
—————————————-

Jean Marc Pouzols, qui pour faire bien sur son CV veut nous persuader de son efficace talent de communiquant, est très loin de nous illusionner: la France n’est pas un véritable état de droit.

Ne pas oublier que les cailloux (explosions) volent à des 800 mètres à la ronde.
Que c’est une légende de croire que RFF paye les huissiers.
Il y aura de grandes surfaces prises pour transfo, bassin écreteur, caténaire…
Pendant les travaux de nombreux hectares seront indispensables pour creuser les routes pour les engins, qu’on verra s’installer des baraques à frite qui ne repartiront pas forcément.
Ne pas croire qu’il ne faut pas refuser la première proposition sous peine d’en avoir une prochaine revue à la baisse. C’est de l’intox ! Vous gagnerez forcément plus à prendre un avocat. (un vrai pas un bénévole)
Avril 2010, les fausses nouvelles cartes de RFF:
Comment vous faire oublier que les travaux d’une LGV c’est très dangereux pour la santé (vu la taille des creux et des bosses) et que les normes européennes sur les nuisances sonores c’est joli sur du papier mais pas dans la réalité. Voir ce document.

Personne de parle des métaux lourds, c’est étrange quand on sait que l’eau du robinet en Limousin est déjà radioactive… cf reportage France 3

Cartes déblais remblais d’avril 2010, RFF appel ça « avancement  des études» en gros c’est le même tracé depuis le départ mais comme ils essaient de justifier que les études ça coûte très cher.
Mais on ne vous a pas dit que le tracé est lié aux diverses ambitions immobilières de certaines mairies. On ne dit pas que les acquisitions de ces 4 dernières années sont assez étranges pour retenir l’attention. On ajoute qu’on ne dit pas que le harcèlement moral exercé sur les agriculteurs et petits propriétaires du tracé depuis ces dernières années sont un fait et une réalité. On ne le dit pas.