Des tiques et des tocs – Limoges

Histoires bêtes de l’été:

————–

Le mot politicien est très souvent utilisé ces derniers temps et il se présente sous une connotation péjorative. Les politiques, de chez nous, l’emploient pour insulter quelqu’un qui s’octroie le droit de s’opposer à leur façon de penser. Le paradoxe, c’est qu’un politicien est « celui qui fait métier de la politique », quelqu’un qui ne vit que de ses fonctions politiques. Donc, lorsque un(e) politique traite les gens de politiciens, il est en train de s’insulter lui-même. Voilà de quoi redorer le blason de la politique limougeaude: nous ne doutions guère d’avoir affaire à des amateurs et si, un jour, la population en appelait à la rigueur, elle demanderait aux élus d’être un tant soit peu moins sots.
—————-

AUTRE ARTICLE