emprunt toxique c’est natoxique

le limousin va émettre un emprunt obligataire

La Région Limousin va émettre un emprunt obligataire

La région Limousin, propose de mobiliser les épargnes « dormantes» des Limousins au service du développement économique régional. « Cette épargne, » peut-on lire dans le compte rendu de la séance plénière du 24/03/11 « peut être un atout pour le développement si elle est captée et sert à financer des projets d’entreprise. »

« Comme il s’agit de mobiliser de l’épargne publique, une mission de distribution du produit et d’arrangement a été confiée à la société Natixis.
Ce fond entrerait au capital de PME/PMI, de façon minoritaire, sous forme d’actions. Il interviendrait toujours selon les mêmes mo­dalités en co-investissement avec un partenaire financier (société de capital risque, Business Angels, fonds bancaires…). »

emprunts natoxiques expliqués aux limousins

.

Oui mais voilà, nous sommes en pleine gloire des emprunts toxiques:

Le 9 fèvrier 2011, Le député et président du conseil général de Seine-Saint-Denis, Claude Bartolone (PS), annonce porter plainte contre Natixis dans l’affaire des emprunts dits « toxiques » consentis par certaines banques aux collectivités locales. cf ici
Il faut savoir qu’au 1er janvier, la dette de la Seine-Saint-Denis s’élevait à 952,7 millions d’euros, dont 71,7 % d’emprunts structurés, dits toxiques.

Toujours d’après Les Echos,  pas un jour ne passe sans qu’une ville, une région, un département, etc… apportent de nouvelles révélations sulfureuses sur ces fameux emprunts.

.

Natixis aussi sur les dossiers des LGV ?

C’est en lisant un article dans le Figaro concernant la LGV Tours Bordeaux qu’on relève «Vinci était pressenti pour remporter ce contrat géant. Pour les analystes de Natixis Securities, le business model du concessionnaire-constructeur et son savoir-faire sont pertinents pour ce type de projets. En outre, sa situation financière «est excellente». »

Que les analyses de cette société sont très intéressantes! C’est donc un pur hasard si nos petits yeux sont ensuite tombés sur un curriculum vitae singulier:
-Selon un ouvrage qui est paru en 2010 intitulé «Natixis : enquête sur une faillite d’Etat» (Editions First Editions), La Tribune, révèle que Natixis a communiqué de fausses informations quant aux pertes subies par la filiale des Banques Populaires et de la Caisse d’Epargne (BPCE), en octobre 2008. «L’enquête de l’AMF* a cette fois enfin abouti à des conclusions : Natixis et ses dirigeants ont menti».

-Le 21 mars 2011, dans les Echos on apprend que Natixis et Crédit Agricole CIB sont poursuivis par l’AMF* »pour ne pas avoir respecté les règles applicables en matière de pratique de sondage de marché pour une émission obligataire réalisée par Danone fin 2008″

AMF*: Autorité des Marchés Financiers, une sorte de gendarme de la Bourse.

l' AMF tente de sauver un idiot des griffes Natoxiq

Tandis qu’en Limousin, on nous parle aussi d’un PLATO:

Dans l’ infomagazine, cette fois-ci, on apprend que «L’objectif de la Région Limousin est de consolider les capitaux propres des PME/PMI régionales pour les aider à se développer en France mais aussi à l’export, à innover… et à créer des emplois durables. Les secteurs d’intervention seraient liés aux priorités régionales* »

En cherchant un peu plus dans l’article on distinguera les noms de GDF Suez, Sofrance, Legrand et la SNCF .

*Pour ceux qui ont l’esprit de comptoir, vous ne manquerez pas de lire ce rapport (pdf) de la cours des comptes.

Alors forcément après regroupement de ces informations, diverses questions vont inévitablement venir à l’esprit de nos lecteurs: Sont-ce ces pauvres petites entreprises « régionales » pour qui les épargnes des Limousins vont être « captées » via un emprunt obligataire qui va probablement se terminer en emprunt dit « toxique »? Des entreprises vont donc parrainer des petites pour leur expliquer comment manger l’argent des aides régionales? Et les entreprises qui n’ont pas besoin de fond public pour avancer, ça existe encore? A moins que le but soit de voir disparaître de la région tout ce qu’il reste de sain et d’indépendant, ou alors c’est tout simplement un emprunt permettant de cacher une dette pas publique, etc…
Bref, autant d’interrogations qui vont nourrir les « brèves de comptoir »

————————————-
————————————-

AUTRE SUJET: Libert/é – égalité- préfecture.

Pour résumer la situation: Terre de gauche et les Socialistes s’accusent mutuellement d’avoir trahi un accord. Un accord préalable uniquement entre Etats-majors et à l’insu de ceux qui n’en sont pas.

Josette Libert, quant à elle, a décidé de respecter les électeurs.
Elle pose sa candidature à la préfecture le mardi 22 mars à 15h50.
Un témoin reste devant la porte jusqu’à 16h date limite du dépôt de candidature. Or pendant ces 10 minutes personne ne s’est présenté après elle.
Nous avons deux possibilités expliquant la candidature de Jean Duchambon (PS)
-Soit M. Duchambon a déposé sa candidature en premier avant Josette Libert.
-Soit le Socialiste Duchambon dépose sa candidature après 16h en toute illégalité, ce qui voudrait dire que quelqu’un à la préfecture n’a pas respecté la loi.

————————————-
————————————-

Quelques-unes de vos remarques:

De Léon  » J’ai une autre brève de comptoir à vous soumettre: Est-ce que ce sont les maires qui ont contracté des emprunts toxiques à cacher qui sont pro LGV? Cela expliquerait bien des comportements qui tournent à l’hystérie. »

De Jérôme « Le fin mot sera pour les PPP. Encore un truc pour planquer les bilans comptables. C’est marrant, en France, quand certains parlent de vouloir assainir les dépenses publiques, tout un petit réseau politico-parallèle s’installe. Et les « petits sous des ploucs sur leur livret A » répareront les dégâts. Ça passera ou ça cassera. Je ne suis hélas pas très optimiste. »

De chaptelat.com « bien vu Jérôme: lire ici PPP: jeu de dupe »

De L. Branche « Le financement de la LGV Tours Bordeaux n’est toujours pas bouclé. Cependant, le contrat que RFF veut faire signer aux régions participantes (au financement) est d’une telle grossièreté juridique qu’on ne s’étonnera même pas de voir le  gouvernement laisser les régions faire des choses illégales. »

————————————-
————————————-

 

ANCIENS ARTICLES: