Hollande in the city

François Hollande, en voulant s’attirer les bonnes grâces de la City de Londres, a dit que les communistes n’étaient plus de ce monde. Ça s’appelle vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ou je ne m’y connais pas.

françois hollande lèche les bottes de la city

françois hollande drague la finance

« Deux Compagnons pressés d’argent
À leur voisin Fourreur vendirent
La peau d’un Ours encor vivant ;
Mais qu’ils tueraient bientôt, du moins à ce qu’ils dirent. »

Constatons aussi dans ce journal (the gardian), une phrase beaucoup plus grave du candidat socialiste que personne n’a vu : « the left was in government for 15 years in which we liberalised the economy and opened up the markets to finance and privatisations. There is no big fear. » c’est-à-dire « La gauche a gouverné pendant 15 ans pendant lesquels elle a libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation. Il n’y a pas de crainte à avoir. »

————————–

————————–

Un Gaillard en prison

un gaillard qui parlera pas

L’ex directeur de l’aéroport de limoges Bellegarde, Philippe Gaillard, vient d’être incarcéré car il est très très très dangereux. Éh oui, à Limoges il est plus acceptable de faire du commerce d’êtres humains que de falsifier son CV.

————————–

————————–

TGV: Trés Grande Vanité

Un reportage sur arte à découvrir.
« On apprend que souvent une ligne c’est pour faire tourner les bétonnières, les pelleteuses et flatter l’ego de ces messieurs qui ont décidé de faire joujou avec nos thunes. Il y a 1/3 de lignes non rentables » Marc

Il y aurait des pays européens en faillite et la très louche gestion des fonds européens n’y serait pas pour rien.
————————–

————————–

ANCIENS ARTICLES:

Une pensée sur “Hollande in the city

Commentaires fermés.