Pomme véreuse et vertu d’un astiSCOT limousin

Les communes du SIEPAL (syndicat intercommunal d’études et de programmation de l’agglomération de Limoges) ont approuvé le SCOT de L’agglomération de Limoges le 31 janvier 2011.
———————————

En Limousin:

asti SCOT metropole

asti scot sur une scotelette

Un budget publicitaire pour un flop

La pub « meilleures viandes et meilleures pommes du Limousin » est de retour à la télévision. Quoi de plus naturel que de parler de saveurs locales pour ce pays merveilleux où la surface réservée aux supermarchés par habitant est semble-t-il bien au delà de ce qui est autorisé ailleurs.
Le pire, me direz-vous, c’est le site internet « viandesetpommesdulimousin.com ». Si par hasard vous y recherchez un point de vente pour l’agneau Limousin ou sa fameuse Pomme vous tomberez sur une page vide. En insistant un peu le site vous répondra « il n’existe pas encore de point de vente correspondant à vos critères de recherche »
Ah, on a beau dire mais financer une campagne aussi onéreuse pour ne rien vendre, ça force le respect. On imagine que le chef de projet a savouré le budget alloué à cette superbe communication commerciale.

———————————————————————–

Qui a osé donner une mauvaise note à Limoges?

Pour lutter contre le mauvais classement de Limoges au Baromètre de l’accessibilité 2011 ( mesurant notamment l’aménagement des accès aux handicapés), nous aurions vu sur France 3 un conseiller municipal proposer de remédier très rapidement au problème:  la contestation voire la suppression de ce baromètre.
Pourquoi faire compliqué quand on peut ne rien faire ?

———————————————————————–

Lien:
Approbation du SCOT par les élus (pdf)

———————————————————————–

Vos remarques:

« Les habitants des communes intégrées au SCOT au dernier moment, ont-ils eu leur mot à dire lors de l’enquête publique? »

« Les zones de nuisances sonores sont totalement exclues de ce SCOT, pourtant il y a des lois à respecter et elles n’ont pas l’air de trop coller avec leurs projets de des-aménagement du territoire. Quel bonheur pour les maires qui vont pouvoir se décharger de leur responsabilité lorsqu’on va exproprier leurs administrés. Enfin, les problèmes de l’eau seront gérés par une association trouble et faussement engagée subventionnée par les mêmes. Vraiment la démocratie en Limousin c’est du pipeau! »

« EXPROPRIATION POUR CAUSE D’UTILITÉ PUBLIQUE Acquisition par la ville de Limoges d’une parcelle de terrain rue de Fraud en octobre 2010. Quelqu’un sait pour quelle utilité s’il vous plaît? »

———————————————————————–

ANCIENS ARTICLES: