pique nos sous et pis s’en va.

Il y a comme une impression de déjà vu dans l’actualité de la semaine.
Une subvention a été versée à M. Picoty pour qu’il puisse s’acheter un voilier ou un marin on ne sait plus. (ref)
pique nos sous et pis s'en va

voir aussi Picoty à Chaptelat

– Dans la rubrique « navet » de nos bons vieux journaux locaux, on constate que le film «Un village français» subventionné à hauteur de plusieurs millions a permis à Renucci de se faire mousser ou de gagner de quoi manger, là aussi on ne sait plus trop.

veolium picotin renucci et cambouti

Enfin parmi les brèves de comptoir, on apprend qu’afin d’avantager Veoliass, Vassivière ne publie plus d’appel d’offre pour des travaux publiques qui permettent aux politiques d’avoir de grosses piscines privées. On attend avec impatience le jour où la corruption sera légalisée sur cette île préservée.
———————-
———————-

ERRATUM

Suite à la dernière anecdote publiée la dernière fois, nous avons reçu des témoignages qui nous permettent de rectifier certaines informations:
marechal nous voilà

maries agnes nous voilà

———————-
———————-

ANCIENS ARTICLES:

Une pensée sur “pique nos sous et pis s’en va.

Commentaires fermés.