Sous la méga coupe de Limoges métropole ?

des sous, des sous pour faire des trous

Ne pouvant publier vos nombreux commentaires passionnés, nous avons, ci-dessous, illustré vos propos concernant un article qui a gâché vos fêtes de fin d’année.

« 49 communes* s’imaginent l’avenir d’une méga agglo autour de Limoges

*les communes sont nommées en bas de cet article

 

Source: rubrique Ville / Urbanisme – mercredi 29 décembre 2010 – 06:41 -LE POPULAIRE DU CENTRE

Le schéma de cohérence territoriale de l’agglomération de Limoges est sur les rails. Il devrait être approuvé au premier trimestre 2011. Ce plan d’action doit permettre au territoire de s’adapter aux nouveaux besoins.

C’est l’aboutissement de cinq ans de travail pour les 43 communes membres du SIEPAL (*), dont trois intercommunalités.

Cinq ans de réflexion, cinq ans de débats et plus de soixante-dix réunions de commissions pour définir les grandes lignes du développement économique d’un territoire comprenant 224.000 habitants.

C’est le Schéma de cohérence territoriale (SCOT). Il a reçu un avis favorable de la commission désignée par le tribunal administratif de Limoges, à l’issue de l’enquête publique menée du 25 octobre au 26 novembre.

Sur les 125 remarques portées sur le dossier d’enquête, la commission a estimé que 90 avaient déjà leur réponse dans le SCOT.

Seulement une trentaine doit donc donner lieu à des modifications avant l’approbation définitive du document, dans les prochaines semaines : assainissement, présence de canalisations en plomb ou encore impact sur la santé et la qualité de l’air dans l’expansion des zones d’activité.

Pas de quoi inquiéter le président du SIEPAL Gérard Vandenbroucke : « Cet avis favorable est la récompense de tous nos efforts et d’un consensus exemplaire ».

Le SCOT prévoit un plan en trois axes :

Il s’agit d’abord d’affirmer la dimension métropolitaine de l’agglomération de Limoges en soutenant les pôles d’activité majeurs comme Ester, la zone nord, Romanet, le Ponteix, le parc commercial Boisseuil-Le Vigen, Océalim à Couzeix.

le singe nasique (ça existe il a un gros nez)Il s’agit aussi d’en développer de nouveaux : autour de Bellegarde (au croisement des RN 141 et 520) mais aussi du côté de Saint-Léonard, Ambazac, Nantiat et Nexon.

« S’il est évident qu’il ne peut pas y avoir de développement sans un cœur de ville fort – Limoges – une périphérie morte serait un frein », explique Gérard Vandenbroucke.

« Contrairement à ce que certains craignent, il ne s’agit pas de bétonner les terres agricoles mais de développer l’urbanisation de manière intelligente pour avoir des lieux de vie plus forts » précise-t-il.

Deuxième axe : le soutien de la dynamique démographique qui prévoit 1.600 habitants supplémentaires chaque année jusqu’en 2020. Quels équipements ? Quels services ?

L’ensemble aquatique de Limoges et la refonte du stade de Beaublanc sont des premières réponses et d’autres pistes sont avancées comme le développement du commerce à domicile à travers la relance des “tournées”.

Troisième axe : le développement du territoire qui implique une redistribution du foncier pour développer les zones d’accueil, mieux organiser les déplacements en réétudiant les flux routiers et le maillage des transports, le tout en préservant les espaces naturels.

les Janus Bifron de la haute-vienne

Tracé LGV approuvé :

47 des 49 communes du SIEPAL ont approuvé le tracé proposé par RFF pour la future LGV Limoges-Poitiers.

Deux communes se sont abstenues : St-Priest-Taurion et Thouron.  »

(*) Le SIEPAL :

Ce syndicat intercommunal d’études et de programmation de l’agglomération de Limoges est composé des communautés de communes de Limoges métropole, nommées ici, et des communes suivantes :

Aurence-Glane Développement (Couzeix, Chaptelat, St Jouvent, Vaulry, Nieul, Chamborêt, Le Buis, Nantiat, Breuilhaufa) et Noblat, Communauté de communes Monts d’Ambazac et Val du Taurion (Ambazac, Les Billanges, Jabreilles-les-Bordes, La Jonchère-Saint-Maurice), Communauté de Communes du Pays de Nexon (janailhac, Meilhac, Rilhac-Lastours, Saint Hilaire-les-Places, Saint Jean-Ligoure, Saint Maurice-les-Brousses, Saint Priest Ligoure) Compreignac, Moissannes, Razès, St-Priest-Taurion et St-Laurent-les-Églises

Limoges métropole= Aureil, Boisseuil, Bonnac-la-Côte, Condat-sur-Vienne, Eyjeaux, Feytiat, Isle, Le Palais-sur-Vienne, Le Vigen, Limoges, Panazol, Peyrilhac, Rilhac-Rancon, Saint-Gence,Saint-Just-le-Martel, Solignac, Veyrac + Verneuil sur Vienne

Le texte est extrait du Populaire du Centre. Seules les images sont le fruit  du paradis de la parodie et de la satire . L’article de presse original  est ici

certains maires de la haute vienne sont issus du singe

—————————————————————-

La commune de Peyrilhac n’était pas au SIEPAL

Le Lundi 3 janvier 2011 dans le populaire du centre, le maire de Peyrilhac réagissait.

Le maire de Peyrilhac a souhaité réagir, pour rappeler son opposition au projet. « l’approbation de ce tracé de la LGV n’était pas à l’ordre du jour de cette réunion du SCOT » voir l’article ici

—————————————————————-

Loin de nous l’idée d’éclairer la théoriel du Popu, mais on vous invite tout de même à lire (ce document d’AGD pdf). lire ce qui est en rouge + lisez l’avis d’enquête publique + et SURTOUT ce document tiré du site du SIEPAL ou la quête du foncier et la LGV y sont largement mentionnées.

————————————————————

Complément de Monique reçu le 3 janvier « En gros dans le SCOT, ils nous disent qu’il ne s’agit pas de bétonner la campagne mais d’y mettre des family villages. Depuis quand, des syndicats peuvent regrouper des maires voulant se passer des notaires et du respect des lois. Bientôt des zones commerciales en faillite partout, partout dans les campagnes que les communes devront payer…  »

de Fab75 « ça doit être ça le fameux bouclier rural? Tu transformes le paysage en bidonville et hop… plus de problème »

—————————————————————-

N’oubliez pas que vous pouvez aussi nous envoyer les portraits des singes de vos pensées. Bonne année 2011 !!

« Ce ne sont pas du tout les méchants qui font le plus de mal en ce monde. Ce sont les maladroits, les négligents, les crédules. Les méchants seraient impuissants sans une quantité de bons. » Paul Valéry

—————————————————————-

ANCIENS ARTICLES: